Deux films de Lionel Baier, en avant-première à Lausanne

Jeudi 4 novembre 2010, soirée dédiée au réalisateur Lionel Baier, organisée par la Cinémathèque suisse. Projection dans le cadre du 13e Ciné Festival de Lausanne.

Le premier film devait débuter à 19 heures. Mais voilà … panne générale de courant dans le quartier, les portes du Capitole fermées, une foule massée sur le trottoir attend. Après un peu plus d’une demi-heure, à 19h39 : fiat Lux, on peut s’installer. Dans la salle près de 700 personnes. Merveilleux!

Vaudois d’origine polonaise, Lionel Baier (photo) est le petit Prince  provocateur du cinéma romand, mais aussi le responsable de l’unité cinéma à l’Ecole Cantonale d’Art de Lausanne. Il a réalisé à ce jour une dizaine de longs métrages, fictions et documentaires.

Ce soir, Charles Aznavour aurait pu chanter “Ils sont venus, ils sont tous là!”… L’ECAL au complet, le Tout-Romandie des médias et du show-biz : le réalisateur Jean-Stéphane Bron, la réalisatrice Jacqueline Veuve, le producteur Robert Boner, le chanteur Pascal Auberson, le créateur des Babibouchettes, Jean-Claude Issenmann, et tous ceux que je ne (re)connais pas… Lionel Baier sait gagner les coeurs, il se raconte et parle cinéma avec un charme et un art consommés. Ses sources d’inspiration : les lieux où il a vécus et les gens qu’il a connus, il les filme, les présente, les met en valeur.

Lionel Baier a eu ce soir cette très belle phrase à l’endroit du plus grand, du plus beau, du plus vieux cinéma de Suisse et de celle qui est restée jusqu’en 2010 la vaillante exploitante de ce gigantesque cinéma indépendant  qu’est le Capitole, Lucienne Schnegg (photo), la célèbre Petite Dame du Capitole, célébrée par Jacqueline Veuve : “C’est un privilège et un grand honneur pour moi de pouvoir montrer mes films  ce soir dans cette salle où je venais enfant avec mes parents. Sachez-le, Lausanne a la chance d’avoir ses deux grandes Demoiselles : Mademoiselle Chanel et Mademoiselle Schnegg !” (Lucienne Schnegg est depuis peu l’ex-propriétaire du cinéma Capitole, inauguré le 29 décembre 1928. Elle y a travaillé pendant 60 ans et en était la directrice depuis 1982 jusqu’à la vente de la salle à la Ville de Lausanne, en 2010. La Cinémathèque est maintenant le principal locataire de ce bâtiment historique).

Suzanne Déglon Scholer, coordinatrice TJC Lausanne

Advertisements
This entry was posted in TJC Lausanne. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s