No et moi, de Zabou Breitman

Après Se souvenir des belles choses, L’homme de sa vie et Je l’aimais, Zabou Breitman nous présente No et moi, adaptation du livre du même nom qui raconte l’histoire d’une rencontre et d’une amitié entre Lou, jeune fille surdouée et No, une SDF de Paris.

Tout au long du film, nous sommes Lou. Nous voyons ce qu’elle voit et entendons ce qu’elle entend ou ce qu’elle pense. Et il y en a des choses à entendre et à voir ! Entre Lou et sa vision touchante et naïve du monde qui l’entoure, No, jeune femme sans abri et alcoolique, la mère de Lou, dépressive après avoir perdu un enfant par la « mort subite », Lucas, un ado délaissé par ses parents et vivant seul dans un appartement à Paris, c’est trop pour un seul film ! Chacune de ces vies mériterait un film à elle toute seule. Il en ressort une sorte de soupe pleine de sensiblerie assez peu convaincante. Le principal problème du film est qu’il aborde énormément de sujets différents sans parvenir à les traiter assez en profondeur. De plus, Julie-Marie Parmentier interprète No avec un style très particulier qui ne colle pas avec le ton donné au film.

On comprend cependant le but de la réalisatrice qui voulait mettre en avant le mal-être de Lou face à toutes ces situations qu’elle comprend sans pour autant pouvoir agir. Mais il nous manque des éléments, tout se passe trop vite.

Pour tempérer ce verdict sévère : certaines scènes sont intéressantes. Par exemple, durant un repas de famille, Sylvie, la tante de Lou, assomme de conseils la mère de Lou en pleine dépression qui finit par quitter la table. Lou se rappelle alors les cris et les pleurs de sa mère lorsqu’elle avait retrouvé son bébé sans vie dans le berceau. Le rendu est très bon et l’on ressent parfaitement le traumatisme que cet événement a causé au sein de la famille.

Mais No et moi reste dans l’ensemble décevant. Peut-être le livre n’était-il pas fait pour être adapté au cinéma…

Vincent Trunde, 22, artisan chocolatier

Advertisements
This entry was posted in TJC Lausanne. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s