Mommy de Xavier Dolan

539215.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxD’un point de vue général, ce film est une énorme claque. Dans ce film, il y a tout, la violence, l’amour, la peur, l’humanité, la nuance, la richesse tout ses sentiments se mélangent ce qui en donne plein la vue, juste incroyable. L’histoire d’une mère qui essaye tant bien que mal de gérer son « gosse ». Il y a aussi la voisine qui est une personnage attachante puisse que malgré son problème de bégayement depuis un an, elle va quand même se résoudre à vouloir aider la mère en donnant des cours au jeune homme qui ne peut aller à l’école. Ce qui va dans un premier tant aider l’ado à acquérir des connaissances mais aussi la guérir son bégayement.
L’écriture du scénario et des dialogues, aussi signés Dolan, est juste parfaite, du papier à musique, tout est parfaitement millimétré. Le fait le plus marquant dans ce film est sûrement l’interprétation des acteurs et surtout celle du gosse (Antoine-Olivier Pilon).
J’ai eu l’impression que le but du film était de montrer que, même dans la difficulté, on peut faire face.
Enfin, on peut reprocher au cinéaste le choix de filmer en cadre 1:1, ce qui n’apporte absolument rien si ce n’est écraser les acteurs sur une plus petits surface.
Quoiqu’il en soit allez voir Mommy si ce n’est pas déjà fait.

Guillaume Oudet, Gymnase de Morges

Advertisements
This entry was posted in TJC Lausanne. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s